Allez les filles! Ne fuyez pas!

Revenez...

 

même si cela vous rappelle de mauvais souvenirs de collège!

Promis, pas de cours magistral aujourd'hui! ;-)

 

 

Très souvent , mes élèves me demandent l'intérêt d'étudier

certains chapitres de mathématiques...

Le plus souvent,

le manque de concret des exercices ne leur permet pas de trouver d'intérêt à cette matière...

 

Et pourtant!

 

 

Qui n'a pas utilisé un jour un petit produit en croix pour faire une recette de cuisine?

Qui ne s'est pas rapproché un jour des pourcentages au moment d'un achat immobilier?

ou encore pour découvrir fièrement le bénéfice réalisé lors de soldes?

Qui n' a pas eu besoin de se repérer un jour sur une carte pour voir s'il était perdu au milieu de nulle part?

Qui n'a pas été un jour en admiration devant une oeuvre d'un artiste faisant appel à la perspective?

Qui n'a pas voulu un jour apprendre à jouer d'un instrument de musique?

Peut être même avez vous songé un jour à dessiner les plans de votre maison?

 

 

Je crois que nous sommes confrontés au quotidien de près ou de loin à cette matière

mais malheureusement, les programmes proposés à l'école ne sont pas toujours en adéquation

avec ce besoin de concret...

Et en général, nous le découvrons bien plus tard à nos dépens ou non!

 

 

Je me rends compte qu'il est essentiel de donner goût aux élèves sous peine de les perdre rapidement.

Les mathématiques comme un jeu?

Seule une partie des enfants le comprennent ainsi

et ce sont en général des élèves qui sont déjà dotés à la base d'un bon potentiel scientifique.

 

Mais, que fait-on pour les autres?

Et bien, c'est pour ceux-là qu'il faut, avant tout, proposer de petits exercices de vie courante

afin de les raccrocher à des choses utiles!

 

 

Et peut être même qu'un jour prochain,

une passion les amènera à se rapprocher doucement mais sûrement des mathématiques

sans même qu'ils s'en rendent compte...

Et l'heure de la réconciliation aura peut être même sonné....

 

Je me suis surprise à lire et décrypter des patrons de tricot et couture en anglais...

Et pourtant, l'anglais et moi, nous étions fâchés depuis un certain nombre d'années...

Comme quoi!

 

 

Mais une chose est sûre...

Au delà des mathématiques, il y a surtout l'apprentissage de la rigueur ...

 

 

Et quand on y réfléchit de plus près,

les premiers exercices qui confrontent souvent l'enfant au soin et à la rigueur sont souvent des exercices de géométrie...

et très souvent ceux faisant appel

à la symétrie.

 

 

Le tissu utilisé aujourd'hui m'a demandé beaucoup de concentration,

j'ai dû imaginer la chemise terminée

avant de la tailler

afin de raccorder au mieux les motifs

et de faire en sorte que les deux côtés soient symétriques par rapport à la patte de boutonnage.

 

 

 

 

 5

 

 

 

 

 

4

 

 

 

 

 

6

 

 

 

 

 

7

 

 

 

 

 

9

 

 

 

 

 

10

 

 

 

 

 

11

 

 

 

 

 

12

 

 

 

 

 

15

 

 

 

 

 

13

 

 

 

 

 

14

 

 

 

 

 

17

 

 

 

 

 

16

 

 

 

 

 

20

 

 

 

 

 

21

 

 

 

 

 

22

 

 

 

 

 

23

 

 

 

 

 

24

 

 

 

 

PATRONS:

Mix entre Johanna de République du chiffon pour les manches et Aime comme Mythique de Aime comme Marie pour le corps

 

TISSU:

coton seesurcker rayé bleu ciel et blanc avec des ancres marines brodées, tissu ramené des EU par un collègue

 

TAILLE:

40

 

MODIFS:

manches raccourcies (à cause de mes petits bras), longueur du corps allongée de 5 cm.

 

 

 

 

18

 

 

 

 

BILAN:+++++++

 

Le tissu

Quand mon collègue m'a ramené ce tissu en salle des profs,

je peux vous dire que j'ai fait des bonds tellement j'étais heureuse...

Il connaît bien mes goûts, il a lui même bcp de goût et il fait tjrs les bons choix!

Ce tissu provient de la boutique Sew to speak de Columbus,

c'est un coton très légèrement froissé naturellement, d'une qualité incroyable!

J'ai mis un certain temps à me lancer dans une quelconque confection car j'avais peur de me louper.

 

Le patron:

Je suis donc partie de valeurs sûres testées auparavant.

J'ai choisi de garder le poignet de la Johanna et le corps de la Mythique avec l'arrondi du bas que j'adore.

J'ai refait plusieurs fois les poignets.

En effet, j'aime bien pouvoir retourner les poignets quand je porte une chemise et je voulais que les ancres soient alignées à la fois quand le poignet est retourné mais aussi quand il ne l'est pas.

En ce qui concerne les boutons, j'ai utilisé de vieux boutons de ma mamie que j'avais en stock depuis des années.

Elle aurait été heureuse de les voir utilisés je pense.

Au final, j'ai passé bcp de temps, je l'ai faite en plusieurs fois...

Je n'aime pas me presser pour coudre, je prends le temps...

Je m'arrête quand je sens que je suis fatiguée et quand je suis plus disponible, je reprends...

 

 

 

19

 

 

 

 

Cette chemise a été faite sur 1 bon mois et demi et je l'adore!

Elle clôture ma petite collection de vêtements à l'esprit marin

qui , j'espère, vous a plu....

 

 

A bientôt

pour une nouvelle série de vêtements dans un tout autre thème!

 

 

Des bises!