Je crois que depuis toute petite,

j'ai toujours vu passer sous mon nez des imprimés fleuris...

On sait bien que la mode est un éternel recommencement

et que le temps de se mettre à la page,

les " top tendance" sont déjà de l'ordre du passé...

 

Quand on regarde pourtant les collections d'année en année,

on retrouve toujours des imprimés marqués d'un certain caractère

comme pour vouloir figer le temps

et se dire,"tiens cette année, il y avait les ananas la tête à l'envers"

ou " tu te rappelles les cocotiers fluos"

ou encore " j'ai complètement craqué sur les p'tites nageuses et toi?" ...

 

en sachant que dans 10...15....20 ans, on se redira quasiment la même chose...

 

 

L'imprimé sur lequel j'ai craqué

(oui, moi, non plus, je n'ai aucune volonté de résistance devant de jolis tissus)

me rappelle mon enfance,

les tissus qui traînaient dans l'atelier de ma tante:

Ceux qu'elles cousaient pour d'autres ou encore pour elle...

Ceux parfois que personne ne voulait et qu'elle transformait en merveille...

Oui, ceux là, ceux que l'on remarque au premier coup d'oeil

et qui parfois nous font douter au moment de l'achat

("est ce que j'assumerai????

...en dehors de la sortie officielle hebdomadaire des "sacro saintes" poubelles...)

 

 

Comme pour tout tissu marqué, il lui fallait une forme épurée, simple... sobre quoi...

 

Je suis partie d'un haut tout simple que j'avais, que j'ai démonté ( il avait fait son temps)

et que je gardais précieusement comme patron...

 

L'avantage, c'est qu'avec cette technique, vous êtes sûre que le patron vous convient bien,

que les pinces poitrine sont là ou il faut et pas 15 cm trop haut ou trop bas...

 

 

 

 

4

 

 

 

 

P1140074

 

 

 

 

P1140072

 

 

 

 

P1140075

 

 

 

 

P1140073

 

 

 

 

PATRON: maison

 

TISSU: Microfibre de chez Bennytex (1m)

 

BIAIS: Liberty capel corail

 

BILAN:

Alors, alors....est ce que j'assume???

Et bien oui, déjà porté au boulot, no pb, je valide...

Et puis, cette microfibre est comme une seconde peau...

l'impression de porter un courant d'air chaud

(bon, en vrai, on a sur le dos quelque chose de non transparent

tout à fait respectable hein!)

 

 

Un petit mot pour remercier les filles qui me laissent de gentils mots, je vous embrasse!